Qui suis-je? En grands détails

Vrac sur roues est géré par une seule personne. Certains croient que c’est une grosse entreprise avec plusieurs employés, mais non. Je suis juste un gars. Donc j’ai décidé de faire un article sur qui je suis comme personne, comment je pense, et aussi un peu de mon histoire personnelle. Mon blogue est divisé en intertitres pour que vous puissiez savoir ce qui vous intéresse et passer le reste.

Moi

Je m’appelle Simon Gosselin-Barbeau (la photo c’est moi) et j’ai 21ans. Ma ville natale est Sainte-Julie, mais j’ai déménagé à Longueuil quand j’avais 13 ans. Honnêtement mon vécu à Sainte-Julie n’est pas super. Si vous me le demandez, je suis longueuillois. C’est dans cette ville que j’ai vraiment grandi et que je suis devenu qui je suis maintenant.

Un grand écologiste

Je me soucis de l’environnement depuis que je suis tout jeune. Je recyclais tout ce qui était possible et ramassais des déchets jetés à terre. Aussi, j’étais un peu zéro déchet sans connaître le mouvement, puisque je refusais de manger des trucs dans des emballages non recyclables comme des barres tendres. À mes 15 ans, j’ai décidé de ne plus consommer quoi que ce soit chez le grand M jaune pour toute la pollution qu’il crée avec ses déchets, publicités manipulatrices et soi-disant nourritures désastreuses pour la santé.(Excepté un café pendant un énorme manque de sommeil quand que je dois conduire). Aujourd’hui, Je mange peu de viande et pas de bœuf, étant donné que c’est la plus polluante des viandes. Je veux devenir végétarien une fois que je vivrai seul. Je ne mange rien qui contient de l’huile de palme, j’ai accès à une voiture mais c’est toujours ma dernière option.

J’aime le contact humain et garder les choses humaines

J’aime parler avec les gens, avoir contact, une conversation et entendre des histoires. Je ne suis pas le genre de personne qui se cache derrière des courriels. Je préfère définitivement écrire à quelqu’un en conversation et non devoir écrire un courriel avec la forme du bonjours et bonne journée. C’est plus lent et moins personnel. On est des humains, pas des machines. On peuy se comprendre sans protocole.

Passionné et vrai.

Je mets du cœur dans tout ce que je fais. C’est ce qui fait de moi un grand déterminé et me garde motivé. Je fais quelque chose parce que je veux le faire et non parce que je devrais le faire. Je ne vais pas faire du marketing hyper agressif même manipulateur pour faire plus de ventes. Ce n’est pas comme ça que je veux fonctionner. Je veux que les gens fassent affaire avec moi parce qu’ils le veulent et non parce qu’ils ont été manipulés à le faire. Je ne prétends pas non plus être une autre personne. Je parle au gens sans me forcer, j’agis et m’habille comme je le sens. Pas de complet cravate ni rien, je garde mon style. Aussi, je suis toujours honnête. Qu’on me demande mon opinion autant que comment va ma compagnie, je vais répondre la vérité.

Émotionnel avec un grand cœur

Ce qu’on fait pour moi et le temps qu’on me donne signifie beaucoup pour moi. Je me souviens des gens avec qui je parle, qui me souhaitent bonne chance, qui sont bons avec moi, qui suivent mon projet et me font des commandes. C’est tellement plus que de l’argent. Vous aimez vraiment mon projet, me faites confiance, croyez en moi et m’encouragez. s’est un petite dose de bonheur qui fait du bien surtout dans les moments plus difficiles. Ça a beaucoup d’importance, plus qu’on le pense parfois.

J’écoute tous les problèmes des gens et tente toujours de les aider le plus possible, de les faire sentir bien avant ma propre personne. Je suis du genre à laisser mes problèmes et mes plaisirs de côté pour aider et faire plaisir aux autres. Je veux sincèrement juste aider.

Autant pour un inconnu que un ami, je suis toujours prêt à aider sans hésitation. Que ce soit pour quelque chose d’aussi simple que déménager ou compliqué comme être un support moral. Si ce n’était pas des longues études, je serais devenu psychologue.

Solitaire, indépendant et introverti

J’aime être dans ma bulle. Laissé calme avec mes pensées. Je ne suis pas anti-sociable pour autant, j’adore voir des nouvelles personnes et avoir des conversations avec eux. Sauf que j’aime aussi mon temps seul loin du bruit. Je préfère et travail mieux seul. Travailler tout en étant dans ma bulle avec mon propre environnement sans avoir à penser à un autre est l’idéal pour moi.

Je m’arrange toujours bien seul. Je l’étais pas mal souvent durant mon enfance, alors pour moi c’est normal de l’être. Pas besoin de me tenir la main et me donner constamment de l’attention. Je trouve facilement quelque chose pour me distraire. Demander de l’aide est un dernier recourt. Je ne veux pas déranger quelqu’un pour rien si je peux le faire seul d’une autre façon. Mon but dans la vie est de ne jamais être dépendant de quoi que ce soit et de pouvoir tout faire seul. C’est pour cette raison que j’apprends à faire tout moi-même et que je prends soin de ma santé. Les prêts me font peur ou plutôt j’évite le plus possible. Je ne veux pas avoir une dette que me traîne et me prive de liberté. C’est dur à réaliser, mais c’est un but.

Si j’ai le choix entre être dans un petit groupe ou un grand je choisis toujours le petit avec un contact plus personnel. Pour mon entreprise je me dois d’aller me présenter dans des réseautages et événements. Je me suis habitué, ce n’est pas si pire. J’aime les réactions des gens par rapport à vrac sur roues. C’est encourageant.

Calme et respectueux

Je suis toujours assez calme et relax. Jamais vraiment de panique ou de presse avec moi. Je ne vais pas sauter dans le visage des gens et être envahissant. Je ne rentre jamais dans la bulle des gens. Aussi une chose pour moi, être une plaie ou décevoir est à éviter à tout prix. Ça ne me fait pas sentir bien du tout. Si je ressens que je déplais ou que je dérange je vais laisser tranquille et partir.

Carrière

J’ai toujours été manuel. J’aimais à la folie les Legos, je construisais toujours plein de trucs divers. Dès qu’une boîte avec un meuble à assembler arrivait, ce n’était pas long que je l’avais ouverte pour le monter. Construire des maisons a rapidement été ce que je voulais faire. Donc, je suis devenu charpentier menuisier. J’ai adoré le D.E.P., le travail physique, les calculs, voir ses projets se construire au fur et à mesure et par-dessus tout, l’odeur d’épinette fraîchement coupée. Rendu dans la construction, c’était une autre histoire. Depuis mon premier jour de travail, je me suis dit<<je ne vais pas faire ça toute ma vie>>. Une assez grosse réalisation. Dans le secteur résidentiel, je respirais des énormes quantités de poussière, de produits chimiques, je passais des journées plié en 2, moi qui prend sérieusement soin de sa santé… En plus mes employeurs se foutaient complètement de tout ça. On me traitait plus comme un outil qu’un être humain. Même chose pour les autres travailleurs qui étaient vraiment stéréotypés. C’étais pas mal décevant. Ça, c’était pour le résidentiel. J’ai aussi été dans le commercial qui était beaucoup mieux, mais tout de même brûlant. Si ce ne n’était pas du fait que je suis horrible en français et à l’école en général, des énormes études, j’aurais été en psychologie. J’ai toujours aimé fouiller dans le mental des gens, savoir pourquoi ils agissent d’une façon et les aider avec leurs problèmes psychologiques qui sont, selon moi, les plus horribles pour toute personne. Donc pour ce qui est d’une carrière, je mise sur vrac sur roues. J’aime être entrepreneur, décider de comment je travaille et quand. Mettre mon énergie sur quelque chose qui vient de moi et qui me passionne vraiment. C’est réellement ce que je veux faire. J’espère que ça va marcher assez pour que ça soit ma seule occupation…

Comment je gère et vois Vrac sur roues.

En août 2017, j’ai fondé Vrac sur roues. Depuis le début je suis seul dans mon entreprise. Je gère et fais tout: gestion du site web, réseaux sociaux, préparation des commandes, livraisons, etc. Je vis chez mes parents qui me passent une pièce pour en faire mon entrepôt. Le meilleur serait d’être installé à Montréal. Mais ça me créerait plus de problèmes à me préoccuper. Je finance le tout avec mon travail de charpentier-menuisier, aucune subvention ni prêt. Je suis vraiment quelqu’un de passionné et je crois profondément en ma compagnie alors je mets ce que ça prend pour faire fonctionner pleinement mon projet de passion.
Je vais toujours garder ça humain même si je prends de l’expansion. Je vais toujours répondre personnellement peu importe la question ou commentaire. Être facilement joignable, toujours ouvert à toute offre et partenariat. Je vais toujours livrer pour pouvoir parler aux gens qui me passent des commandes et les remercier personnellement de m’encourager dans mon projet.

Je ne veux absolument pas que Vrac sur roues ne devienne seulement qu’un nom ou une entreprise parmi tant d’autres. Je veux qu’on l’associe avec moi, le jeune déterminé, et les gens passionnés qui travaillent avec moi, qu’on peut contacter facilement. Je vais toujours être ouvert à toutes possibilités de partenariat et de modifications faciles, sans avoir à passer par 6 étapes. Vous pouvez m’écrire sans problème toute question ou commentaire, même hors contexte de Vrac sur roues. C’est toujours moi qui vais vous répondre avec un grand plaisir honnête.

Dans le fond, Vrac sur roues c’est moi, ma personne.

J’espère que vous avez aimé en savoir plus sur ma personnalité ma façon de penser et tout. Bien sûr il y en a plus sur moi. Si assez d’entre vous êtes intéressez, je pourrais faire d’autres blogues sur ma vie où vous pourriez en tirer de l’inspiration je sais pas. J’aime honnêtement écrire des blogues plus personnels, ça me dégage si on veut, d’être complètement honnête et de partager sur moi. J’ai passé plusieurs jours sur ce blogue. Toujours en train de le modifier, de rajouter et enlever des choses. Si vous avez lu au complet mon blogue, je vous adore. N’hésitez pas à me contacter pour me dire ce que vous en pensez, j’y ai mis mon cœur. Ça signifie beaucoup pour moi. Vous ferez ma journée.

Au plaisir d’avoir de vos commentaires et de vous parler 🙂

-Simon, La tête et Fondateur de vrac sur roues.

blogue lancement

Pour fêter l'énorme succès du festival zéro déchet, Nous offrons 10% de rabais sur tout! [festivalzd] Valide jusqu'au 20 novembre Ignorer